FORMATION INFORMATIQUE

Bonjour,

Suite à l’interdiction de la Préfecture d’effectuer les formations en dehors du couvre-feu, les séances sont reportées aux dates suivantes :

  • samedi 20 mars à 9 h 30 au comité (au lieu du 12 mars)
  • samedi 20 mars à 15 h au comité (au lieu du 19 mars à Prémery)
  • samedi 27 mars à 9 h 30 au comité (au lieu du 26 mars à Gimouille)

Libre à vous de nous renvoyer vos inscriptions aux dates qui vous conviendront.
Ne pas dépasser 12 personnes par séance.

Cordialement
Brigitte

ASSEMBLÉE générale 2020

Mesdames et Messieurs les présidents de clubs

L’assemblée générale du comité aura bien lieu ce samedi 6 février 2021 à 9h30 salle des fêtes de Raveau.
Nous pourrons accueillir un seul représentant par club,les 3 membres de la commission électorale et les candidats de la liste prevu à l’élection.
Suite aux mesures sanitaires nous sommes en restrictions de places.
MASQUES OBLIGATOIRE.
Du gel sera mis à vôtre disposition.
Bonne soirée.
Cordialement.

Enquête clubs janvier 2021

Mesdames, Messieurs,

Pour info, nous vous prions de bien vouloir trouver ci-dessous un mail reçu du CNOSF et du Siége de la FFPJP.

Bonne journée
Très cordialement

« Monsieur le Président,

Vous avez été nombreux à participer et à faire participer vos clubs aux différentes enquêtes que nous avons menées depuis le début de la pandémie. Ces enquêtes sont essentielles pour confirmer et justifier nos demandes auprès des pouvoirs publics. Elles servent de base à l’appréciation de leur bien-fondé.

Vous vous rappelez sans doute que le Premier Ministre avait organisé une première réunion le 5 septembre à l’hôtel de Matignon en présence de divers représentants de l’écosystème sportif et avait proposé qu’un bilan soit fait à la fin de l’année 2020 pour envisager plus précisément des mesures de soutien. Depuis évidemment le temps a passé et il y a eu malheureusement une aggravation de la situation sanitaire mais aussi heureusement quelques avancées concernant les mesures telles que l’élaboration de plans d’urgence ou la possibilité de mise en œuvre d’un pass’sport.

L’année 2020 est terminée, il nous faut faire un point de situation qui soit le plus précis et le plus complet possible pour étayer tous nos propos et propositions.

Dans la continuité de l’enquête réalisée dès la fin octobre avec la société Talk4 dont vous avez eu le compte-rendu et l’analyse en son temps, nous vous proposons de participer à un point à fin décembre 2020 qui sera exclusivement centré sur les données économiques. Vous trouverez, ici, le questionnaire tel qu’il sera mis en ligne sur la plateforme Talk4 à partir de Jeudi 21janvier à 6h et qui sera le réceptacle des réponses des clubs.

Le calendrier que nous vous proposons est le suivant :

–          Ouverture de la plateforme avec activation des liens de participation : jeudi 21 janvier à 6h00

–          Clôture des réponses : mercredi 3 février à 18h

–          Livraison des données brutes : jeudi 4 février

Le lien attribué à votre fédération et à destination de vos clubs pour pouvoir répondre à l’enquête est : https://innov-up.talk4.pro/barometre-2021/s/22b6ed7aaba/.

Vous devez bien sûr le communiquer à vos clubs mais en précisant la date d’ouverture de la plateforme de façon à ce qu’il n’y ait pas d’interrogations au cas où.

Nous vous communiquerons dès l’ouverture de la plateforme le lien qui vous permettra d’accéder aux réponses concernant vos clubs.

Parallèlement vous est adressé un courrier relatif à l’état des lieux concernant les fédérations à fin décembre. Il est d’autant plus important que vous y répondiez que nous discutons avec l’Agence Nationale du Sport pour que puisse être débloqué un premier fonds d’urgence à destination des fédérations les plus en difficulté du fait de la crise, sachant aussi qu’il faudra préciser les critères d’attribution et la méthode d’évaluation.

C’est l’ensemble des réponses à ces deux enquêtes qui nous permettra d’émettre des conclusions et d’étayer nos demandes auprès des pouvoirs publics. Nous pouvons bien évidemment y ajouter l’intérêt de ce que cela représente vis-à-vis du grand public, des médias ou des autres acteurs du sport français.

Nous comptons comme à l’habitude sur votre participation et celle de vos clubs pour légitimer sans conteste la démarche entreprise et ses conclusions à venir.

Avec mes plus sportives amitiés.

Activité Physique et lutte contre la Sédentarité : Adaptations des Recommandations au Confinement.

Cette période de confinement est évidemment difficile pour tous. Vous trouverez ci-après quelques définitions et recommandations sur les notions de pratique d’Activité Physique (AP)  et de lutte contre la Sédentarité qui  je l’espère vous permettrons de mieux  l’appréhender, l’affronter et la vivre  et je le souhaite d’en sortir en bonne santé. 

1. Caractérisation de l’état de confinement                                                                                                                  L’état de confinement peut être défini comme étant le maintien de personnes dans un espace de volume restreint et clos. Dans le contexte de la lutte contre les épidémies, l’application règlementaire de  cet  état  permet  d’empêcher  les  individus sains de se contaminer auprès  de  personnes susceptibles d’être porteuses de l’agent pathogène.                                                                                                  Ces  mesures  limitent considérablement les déplacements, affectent le niveau  d’AP spontanée  liée  aux  nécessités de la vie quotidienne  hors domicile et augmentent le temps passé en position assise.

2. Risques du confinement                                                                                                                                              -Risques pour l’appareil locomoteur                                                                                                                                              C’est probablement sur l’appareil locomoteur que l’état de déconditionnement induit par le confinement est le plus parlant. Il est caractérisé par une amyotrophie et une fatigabilité musculaire, qui apparaissent progressivement mais restent réversibles (avec plus ou moins de facilité selon l’âge).

-Risques métaboliques                                                                                                                                                                          La prise  alimentaire est sous le contrôle  de  multiples  facteurs,  biologiques  et  psychologiques. Cependant,  les  situations  de  confinement  sont  associées  à  une  augmentation  du  temps  passé devant  les  écrans, et le temps  passé  devant  la  télévision  est  associé  à une augmentation  du grignotage entraînant une augmentation de la consommation d’aliments et de boissons riches en énergie. Ces relations sont particulièrement nettes chez les enfants préscolarisés, scolarisés, et les adolescents. Enfin, le grignotage devant les écrans, notamment chez les enfants et adolescents, constitue un facteur de risque indéniable de surpoids et d’obésité.

-Autres risques liés au confinement                                                                                                                                               Les situations de confinement peuvent affecter la santé mentale, et ce principalement en relation avec le motif du confinement. Dans le contexte particulier du confinement à la suite d’épidémies liées à un virus émergent, on a montré une augmentation de l’incidence de l’anxiété et de la dépression dans la population générale.

3. Intérêts à respecter les repères d’Activités Physiques et de Sédentarité en situation de Confinement                                                                                                                                                                                       La sédentarité est un facteur de risque de maladies chroniques et de mortalité accrue. Le contexte dudit confinement favorise ces comportements sédentaires et peut conduire à une augmentation du temps passé assis ou allongé (en dehors du sommeil), dont les effets peuvent être délétères sur la santé, y compris la santé mentale.                                                                                                                         Le maintien d’une AP pendant la durée du confinement contribuerait ainsi à limiter les conséquences associées à l’inactivité physique, et, dans le présent contexte à maintenir une habitude qui pourrait être poursuivie après la fin du confinement. Elle aidera également à mieux appréhender la sortie du confinement et la reprise des activités habituelles.                                                                                                                           Dans le contexte du confinement, les repères d’AP et de sédentarité doivent nécessairement être adaptés aux objectifs poursuivis, aux populations, selon leur âge, leur situation physiologique, leur état physique et au nouveau contexte spatial et environnemental.• Enfants et adolescents

Activité physique enfants de moins de 6ans.                                                                                                                                      -au moins 3 h/j d’AP soit 15 min/h pour 12h d’éveil.                                                                                                                 

Activité physique enfants de 6 à 17ans                                                                                                                              -conserver une durée totale de 60 minutes cumulée par jour (mesurer son temps d’AP) ;                                       -fractionner le temps d’activité physique en période de 10 à 20 minutes plusieurs fois par jour (à bien répartir) ;                                                                                                                                                                                             -maintenir une intensité modérée au moins sur deux périodes de 10 minutes ;                                                                               -faire du renforcement musculaire 2 fois par semaine.

Sédentarité enfants moins de 6 ans et 6 à 17ans                                                                                              -veiller à limiter le temps de sédentarité, tout en maintenant une AP ludique et régulière;                                           -augmenter le rythme de rupture de la sédentarité en limitant le temps assis en continu et en se levant toutes les 30 min idéalement;                                                                                                                                                 – veiller à limiter l’augmentation du temps d’écran de loisirs et passif.• Adultes

Activité physique                                                                                                                                                         -pratiquer une AP quotidienne;                                                                                                                                                     -privilégier les exercices de renforcement musculaire et de souplesse;                                                                                                                                                                      -fractionner les 30 min d’AP en périodes de 10 min, voire moins, réparties sur la journée;                                                                                             -intégrer des activités comprenant des sauts notamment pour les femmes.                   

Sédentarité                                                                                                                                                                                                             -interrompre  le temps  assis toutes  les  30  min au  minimum et  pratiquer une  activité  même légère:  marcher  quelques  mètres,  faire  des  exercices  de  souplesse et de renforcement musculaire;                                                                                                                                                                                 -mobiliser  les masses musculaires et les articulations même en position assise ou semi-allongée;                                                                                                                                                                                           -veiller à limiter l’augmentation du temps d’écran de loisirs et pas• Personnes âgées de plus de 65 ans

Activité physique                                                                                                                                                          -privilégier les exercices de renforcement musculaire, les exercices d’assouplissement et d’équilibre;                                          -fractionner les 30 min d’AP en périodes de 10 min, voire moins, réparties sur la journée

Sédentarité                                                                                                                                                                                             -interrompre le temps assis toutes les 30 min au minimum et pratiquer une activité même légère: marcher quelques mètres en faisant des étirements, des exercices d’élévation sur la pointe des pieds, etc.;                                                                                                                                                                                   -mobiliser  les  masses  musculaires  et  les  articulations  même  en  position  assise  ou  semi-allongée;                                                                                                                                                                                                -veiller à limiter l’augmentation du temps d’écran de loisirs et passif.

Pour la Commission Médicale de la FFPJP – le Docteur Jean Pierre IANNARELLI

Communiqué Coronavirus / activités et compétitions – Publication Officielle URGENTE

Vous êtes inquiets d’avoir été contaminé par le coronavirus ? Vous voulez évaluer leurs symptômes et être conseillés sur la marche à suivre ? Un site vient d’être mis à votre disposition : maladiecoronavirus.fr, référencé par le ministère de la Santé. Vous pourrez y pratiquer un « test » anonyme et gratuit : 24 questions sur vos symptômes (fièvre, toux, gêne respiratoire, courbatures…) mais aussi sur vos antécédents médicaux, votre âge. « Ce n’est pas du diagnostic, c’est une évaluation de l’état de santé pour savoir vers quoi on doit être orienté », selon le Dr Fabrice Denis, membre de la toute nouvelle Alliance digitale contre le Covid-19, initiée par des acteurs privés. L’objectif est de rassurer, mais aussi de « réduire les appels inutiles vers le SAMU, qui est saturé », a souligné le cancérologue.

Le site vous conseille alors soit de rester simplement confiné chez vous, de consulter votre médecin traitant ou encore d’appeler immédiatement le 15. L’algorithme a été développé et mis à jour avec les dernières connaissances scientifiques disponibles, en collaboration avec des médecins spécialistes et l’Institut Pasteur.